Loading...

Chantier du Guip : 30 ans de passion

Home / Histoire / Chantier du Guip : 30 ans de passion

C’est en 1976, au cœur du golfe du Morbihan sur l’île aux Moines, qu’est né le chantier du Guip : dès le début des années 80, ce petit chantier voué à devenir une institution se tourne sur la construction de gréements traditionnels, puisant dans le savoir-faire exceptionnel de charpentiers navals et d’ébénistes passionnés. C’est dans ce lieu mythique que la jonque Lung Hsiang retrouve peu à peu son éclat de jadis.

Le chantier du Guip est dirigé depuis près de 30 ans par Yann Mauffret et Paul Bonnel, qui reprennent l’activité de Francis Duwez sur l’île aux Moines. Le chantier se fait notamment connaître avec la construction de l’emblématique réplique d’un aviso, bateau militaire du 19e siècle, La Recouvrance, qui est officiellement inaugurée lors des Fêtes Maritimes de Brest en 1992. C’est à cette occasion qu’est installé le deuxième site du Chantier du Guip, un atelier de plus de 1000 m2 sur le Quai Malbert à Brest.

Conjuguer tradition et techniques avancées
Tout l’équipage du chantier du Guip, des ébénistes aux charpentiers, sait concilier les gestes de la restauration ou de la construction navale traditionnelle, en composant avec les nouvelles techniques et les nouvelles normes de navigation. Un savoir-faire d’exception qui a par exemple remis sur les flots la gabare Notre Dame de Rumengol, classée Monument historique, le coquillier Bergère de Domrémy ou encore le cotre écossais Seagull.

Lung Hsiang : cap sur l’île aux Moines
Sur l’île aux Moines, une douzaine de personnes travaillent au bord de l’anse du Guip : c’est ici que la Jonque Lung Hsiang va bénéficier de toutes les attentions de ces hommes de mer passionnés par le patrimoine et les techniques traditionnelles de construction navale. Charpente, moteur, voilure : il y a du travail avant d’arriver à l’échéance de 2020, année où la jonque devrait fêter ses 50 ans sur son lieu de naissance, à Hong-Kong…

La jonque est sur l’île aux Moines depuis juillet 2016 : retrouvez à ce sujet l’interview de Paul Bonnel, la semaine prochaine dans le fil d’actualités.

Enregistrer

Comments(0)

Leave a Comment